Au moment de remplir 1 constat amiable, c’est parfois difficile de conserver son calme et sa lucidite.

Au moment de remplir 1 constat amiable, c’est parfois difficile de conserver son calme et sa lucidite.

C’est pourtant a partir de ce document que les assureurs vont determiner responsabilites et indemnisations. Voici 10 erreurs de constat amiable a ne surtout gui?re commettre.

#1. J’attends d’avoir votre accident pour consulter a quoi ressemble 1 constat amiable

Si le constat amiable s’accompagne d’un mode d’emploi succinct, Il semble je veux preconise de ne pas attendre un accident Afin de en prendre connaissance et comprendre De quelle fai§on ca roule ! Cette erreur de constat amiable sera alors trop frequente.

#2. Je ne verifie gui?re si j’ai un constat amiable dans mon vehicule

Il peut arriver, au moment de ranger le vehicule, que vous deplaciez le ou nos constats amiables qui s’y trouvent. Voire qu’apres votre accident, vous ne remplaciez jamais le constat qui s’y trouvait. Aussi, pensez a verifier regulierement que vous avez bien bien sites pour devenir des amis un constat amiable dans votre vehicule.

#3. Je remplis mon constat amiable en deux moment trois mouvements

Rediger ce constat amiable tres vite est en mesure de etre source d’erreurs prejudiciables. Mieux coi»te prendre moyen de le remplir correctement. Et de bien relire avant de signer pour etre couvert !

Pour simplifier vos demarches assurance auto, n’hesitez pas a pre-remplir ce constat amiable au calme en indiquant vos coordonnees et celles de ce assureur. Autant d’informations pour lesquelles il n’y aura aucune erreur Au moment ou vous en aurez besoin.

#4. J’inscris un de mes passagers tel temoin

Pour qu’un temoignage soit recevable, il ne doit gui?re y avoir de lien entre le conducteur et le(s) temoin(s). Vos passagers ne peuvent donc en aucun cas etre inscrits sur le constat comme temoins. Si vous n’en avez jamais, indiquez-le clairement au sein des observations : de cette maniere, la part adverse ne saura pas presenter de faux temoignage.

#5. Je ne coche pas la case « Blesse »

En cas de blessure, meme superficielle, pensez systematiquement a cochez la case « Blesse » pour pallier toutes complications futures.

#6. Je ne detaille pas le croquis

Le croquis de l’accident au moment du choc reste essentiel Afin de la comprehension de l’accident via l’assureur. Cela doit donc etre pertinent et detaille. Il precise :

  • le trace des voies,
  • la direction des vehicules,
  • un position a l’impact,
  • des signaux routiers,
  • le nom des rues (ou routes).

Si vous en avez l’opportunite, joignez des photos a ce constat. Celles-ci faciliteront la comprehension de l’accident avec l’assureur.

Dans le contexte ou le croquis differe des reponses precisions au bloc « Circonstances » destine a preciser le croquis, ce paraissent ces dernieres qui prevalent. Soyez tres vigilant en renseignant ce bloc.

#7. Je ne controle nullement nos reponses informations par la part adverse

Meme si vous avez a priori la meme interpretation quant a toutes les circonstances de l’accident, il va i?tre imperatif de verifier les precisions saisies par le conducteur adverse. Si vous remettez en cause celles-ci, vous devez l’indiquer dans le bloc « Observations ».

#8. Je signe le constat amiable aussi que je ne suis nullement d’accord

Remplir et signer le constat amiable n’est gui?re indispensable. Toutefois, si vous decidez de le signer alors que vous n’etes nullement d’accord avec le concept, c’est imperatif d’indiquer la desaccord dans la rubrique « Observations ». Vous avez sinon le loisir de ne pas signer : renvoyez aussi votre propre constat a ce assureur en exposant bien ca. Dans une telle situation, demandez si possible des temoignages qui viendront appuyer la version des faits.

#9. Je fais des modifications au recto du constat amiable une fois signe

Des que le constat amiable reste signe et que les deux exemplaires sont separes et remis aux deux parties, il ne est en mesure de plus etre modifie !

#10. Je reconnais les torts

Ne declarez nullement sur un constat amiable que vous etes en tort. C’est a l’assureur qu’il revient de determiner les responsabilites sur la base des renseignements communiquees.

Victime d’un accident ? Grace a votre Espace Client, etablissez un e-constat et faites la declaration depuis votre smartphone. Vous beneficiez d’une prise en charge facile !

admin

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *